Aller au contenu

Lance ta campagne participative sur Tipeee : INTERVIEW de Delphine Leclerc

Une campagne participative pour financer ton projet d’auto-Ă©dition ça t’intĂ©resse ? Tu es au bon endroit pour en savoir plus et connaĂ®tre l’impact d’une telle aventure dans la vie d’une auteure autoĂ©ditĂ©e. Delphine Leclerc nous parle de son expĂ©rience sur Tipeee pour financer son livre auto-Ă©ditĂ©. 

 

Tu peux, au choix, regarder la vidĂ©o de l’Interview, ou lire sa retranscription Ă©crite ci-dessous. 

Regarder l'Interview en vidéo.

Lire la retranscription de l'Interview

Pourquoi parler d'une campagne participative sur Tipeee

Aujourd’hui nous testons un nouveau format de vidĂ©o, comme tu le vois, le dĂ©cor est complètement diffĂ©rent (voir vidĂ©o). Cette fois j’interviewe une autrice auto-Ă©ditĂ©e.

Delphine Leclerc : une autrice éditée et autoéditée

Voici Delphine qui a prĂ©cĂ©demment Ă©tĂ© Ă©ditĂ©e chez Flammarion pour son premier livre “Comment est-ce qu’on va recoudre ça” et elle se lance aujourd’hui dans cette nouvelle aventure : c’est l’auto-Ă©dition de son livre pour enfant intitulĂ© “La poche de Maman Kangourou”. 

 

Pour cela elle a décidé de faire appel à Tipeee, une plateforme que je lui ai recommandée lors de notre entretien téléphonique

Tipeee, une plateforme pour organiser sa campagne participative

En effet, je recommande aux auteurs qui ont besoin, de ce type de prestation de faire appel Ă  Tipeee. Cette plateforme permet aux crĂ©ateurs de contenus Internet d’ĂŞtre soutenus financièrement par leur communautĂ©. On parle ici de crĂ©ateurs en tout genre dont les auteurs dont nous faisons partie. Ça peut ĂŞtre tout au long de l’annĂ©e, par exemple un auteur ou quelconque crĂ©ateur qui a besoin d’un petit coup de pouce financier et rĂ©gulier. Dans ce cas-lĂ  la communautĂ© peut vraiment aider et ainsi le crĂ©ateur et donc l’auteur, peut vivre de son travail et vivre de sa passion et peut monĂ©tiser ses contenus. Mais on peut aussi rĂ©aliser des projets particuliers, ça c’est l’option que Delphine a choisie. Et ainsi elle collecte des tips pour atteindre son objectif dans un temps imparti.

En venant de ma part les auteurs ont le droit à un accompagnement personnalisé.

OFFERT

Accompagnement personnalisé sur

Contacte directement l’Ă©quipe de Tipeee par email autoedition@tipeee.com avant de crĂ©er ta page et ta campagne. C’est essentiel pour bien lancer ton projet et profiter de tous les avantages de l’accompagnement personnalisĂ© qui t’est offert. 🙂

La campagne participative de Delphine sur Tipeee

Emilie (E.)

Alors commençons. Bonjour Delphine, comment vas-tu ?

Delphine (D.)

Bonjour Emilie. Ça va très bien, et toi ?

E.
Je vais très bien. Merci Delphine, merci d’ĂŞtre prĂ©sente pour cette première formule de vidĂ©o sur ma chaĂ®ne YouTube et sur mon site Internet autoediterunlivre.com.
Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

 

D.
Oui, je suis Delphine Leclerc. J’ai Ă©crit un livre qui s’appelle “Comment est-ce qu’on va recoudre ça”, qui est sorti en 2022, dans lequel je raconte mon deuxième accouchement qui s’est très mal passĂ© puisque j’Ă©tais victime de violence obstĂ©tricale et d’erreur mĂ©dicale. Ă€ la suite de ces violences j’ai dĂ» avoir une opĂ©ration de reconstruction. Et Ă  ce moment-lĂ  j’ai eu d’autres violences, des violences gynĂ©cologiques. Donc une histoire assez incroyable qui mĂ©ritait bien un livre. J’ai donc signĂ© avec Flammarion.

Je suis maintenant dans une nouvelle aventure, une aventure d’auto-Ă©dition pour “La poche de maman kangourou” qui est un petit peu l’Ă©quivalent de “Comment est-ce qu’on va recoudre”, ça sauf que c’est Ă  destination des enfants.

 

E.
Alors peux-tu nous parler plus en dĂ©tail de ton projet “La poche de Maman Kangourou” s’il te plaĂ®t ?

 

D.
C’est en fait le livre que j’aurais voulu avoir après mon accouchement. J’ai cherchĂ© beaucoup de livres pour expliquer ma situation Ă  mes enfants. Notamment sur le fait que je ne pouvais plus porter ma fille ainĂ©e, et que je ne peux pas porter mon bĂ©bĂ©. C’est vrai que je n’en ai pas trouvĂ©. Donc je me suis vraiment rendu compte que c’Ă©tait important de pouvoir expliquer ce qui se passait et donc j’ai commencĂ© Ă  inventer une histoire un soir pour endormir mes filles. Puis cette histoire est restĂ©e. RĂ©gulièrement mes filles me demandaient “est-ce que tu pourrais encore me raconter l’histoire du kangourou”. Je me suis dit qu’en fait cette histoire pouvait s’adapter pour d’autres personnes. Je considère, pour toutes les mamans puisque toutes les mamans ressortent de la maternitĂ© en se sentant fatiguĂ©es. Soit parce qu’elles ont eu des contractions très fortes, parce que le travail a Ă©tĂ© très long. Soit parce qu’elles ont eu des suites de couches difficiles, qu’elles ont une Ă©pisiotomie, une cĂ©sarienne… Bon enfin, il y a plein de raisons pour lequel après un accouchement on se sent moins bien qu’avant. Donc voilĂ , je voulais trouver une histoire toute douce oĂą les enfants ne sont pas inquiĂ©tĂ©s. Et en mĂŞme temps qui pose bien la situation de “on a une maman qui est affaiblie”.

 

E
Super, super pour ce message que tu souhaites transmettre.
Et alors du coup est-ce que tes filles ont dĂ©couvert ton livre ? Est-ce qu’elles l’ont lu et qu’est-ce qu’elle en a pensĂ© ?

 

D.
Alors, ma fille ainĂ©e adore parce qu’elle a pu choisir le prĂ©nom du personnage. Pas de maman Kangoo, parce que maman s’appelle maman kangourou. Mais il y a l’Ă©quivalent en fait de notre famille puisqu’il y a un bĂ©bĂ© et un papa kangourou et puis il y a la plus grande fille qui s’appelle Élisa. Parce que ma fille est fan d’Élisabeth II.
Donc elle est très contente, très investie. Ma plus jeune fille a grandi avec cette histoire elle aussi, elle est contente et c’est marrant parce qu’elle s’identifie toujours au bĂ©bĂ© de l’histoire. Elle dit “c’est moi le bĂ©bĂ©, c’est toi la maman kangourou”. Enfin c’est vrai que le fait que je ne puisse pas la porter c’est quelque chose qui revient très très souvent dans la conversation. Elle se compare beaucoup aux autres enfants et elle regarde beaucoup comment les autres enfants font avec leurs parents. Ça paraĂ®t très anecdotique mais en fait pour elle c’est très important et je le comprends.

L'avis de Delphine au sujet de Tipeee

E.

Finalement qu’est-ce qui t’a convaincu le plus d’utiliser les services de Tipeee ?

 

D.

Ce qui m’a convaincu c’est la conversation que j’ai pu avoir avec Jonas qui travaille chez Tipeee. Il a vraiment pris le temps de discuter avec moi et qui me proposait un accompagnement personnalisĂ©. Ce que je confirme, c’est vraiment du sur-mesure. Il s’est vraiment intĂ©ressĂ© Ă  mon parcours, au sens de mon projet, au projet en lui-mĂŞme. Après je lui ai fait rencontrer Karine, l’illustratrice qui m’accompagne sur ce projet. Et pareil, Karine a adorĂ© les explications de Jonas, sa personnalitĂ©, le fait qu’il avait Ă  la fois ce cĂ´tĂ© très technique – comme Karine, ce que je n’ai pas – ce cĂ´tĂ© très littĂ©raire que j’ai. Il arrivait Ă  nous donner les Ă©lĂ©ments Ă  chacune pour qu’on puisse avancer sur le projet. Il propose plein de choses et après le but c’est vraiment de faire la page qui nous correspond le mieux, de la prĂ©senter de la meilleure façon pour que ça puisse aller avec la communautĂ© des tipeurs.

 

E.
J’ai aussi échangé plusieurs fois avec Jonas et je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est aussi pour ça que je recommande Tipeee. C’est ce profil-là.

Est-ce que tu peux nous expliquer un petit peu comment ça marche, en tout cas de ton point de vue d’auteur ? Comment est-ce que tu as vĂ©cu ça ?

 

D.
Il faut vraiment prĂ©parer sa campagne avant de se lancer sur Tipeee. Dans le sens oĂą il faut vraiment je pense rĂ©pondre Ă  beaucoup de questions avant de se lancer, avant de faire une campagne participative. Pourquoi est-ce qu’on fait ce livre ? Pourquoi est-ce qu’on l’autoĂ©dite ? Pourquoi est-ce qu’on cherche un financement ?

Moi pour ĂŞtre transparente, si j’arrive Ă  100 % de mon objectif, je ne vais pas retrouver ma mise de dĂ©part. Je ne me verse rien. Je n’ai pas prĂ©vu de me verser d’argent sur cette somme-lĂ , parce que je ne fais pas ce livre pour gagner de l’argent, je le fais parce que je pense que ça peut aider des mamans et des papas et des familles. Et je le fais parce que ça me tient Ă©normĂ©ment Ă  cĹ“ur. Parce que c’est la première chose que je voulais faire dans ma reconstruction. C’est la première fois que j’investis financièrement dans un projet. C’Ă©tait très important pour moi. Donc ça va au-delĂ  de “je cherche Ă  me financier”. Donc en faisant ça, ça fait une construction diffĂ©rente de ce qu’on demande et de ce qu’on attend.
LĂ  par exemple, la particularitĂ©, c’est que si on dĂ©passe les 100 %, on offrira un livre tous les 10 livres vendus. Le but c’est qu’il aide dans des endroits oĂą ça puisse aider dans des maternitĂ©s, dans des bibliothèques, dans des PMI, dans les cabinets de sage-femme, d’Ă©chographie… Le but c’est qu’il aide et donc forcĂ©ment ce n’est pas la mĂŞme chose suivant pourquoi est-ce qu’on fait tel ou tel livre. Je dirais ça.
Après c’est vrai que ça demande aussi de s’appuyer sur ses forces et de reconnaĂ®tre ses faiblesses. Par exemple, moi, au niveau technique, ce n’est pas moi qui vais faire la programmation, etc. Karine elle sait très bien gĂ©rer, c’est elle qui a fait le graphisme de la page. Ça c’est quelque chose dont je n’étais pas capable. Moi, mes points forts c’est de savoir Ă©crire. Donc j’ai Ă©crit les textes. Et puis au niveau de l’Ă©criture de tout ce qui concerne nos rĂ©seaux sociaux on a vraiment pu Ă©changer avec Karine. Elle a tendance Ă  dire qu’elle mettait des emoji et moi je m’Ă©tais les mots. Ă€ nous deux on fait un joyeux mĂ©lange. C’est pour ça que je dis qu’il faut vraiment y aller en sachant lĂ  oĂą on se sent Ă  l’aise, lĂ , on ne se sent pas Ă  l’aise. Il ne faut pas hĂ©siter Ă  demander de l’aide si on ne se sent pas Ă  l’aise.

Je pensais que ce qui est très important c’est que la page Tipeee en elle-mĂŞme elle peut ĂŞtre très simple. On peut dire qu’il y a une structure… Et après c’est seulement si on a vraiment envie que la page corresponde Ă  son livre, Ă  l’univers de son livre, qu’Ă  ce moment-lĂ  c’est intĂ©ressant d’utiliser les compĂ©tences d’un graphiste.

 

E.
Oui parce que toi, ta page, on a l’impression d’ĂŞtre dĂ©jĂ  dans le livre. Elle est très complète, elle est très belle, elle pĂ©tille dĂ©jĂ . En fait on a l’impression que ça brille. Effectivement, je pense que lĂ  tu es très bien entourĂ©e. Tous les auteurs ne sont pas toujours entourĂ©s. Mais ça n’empĂŞche qu’un auteur sans graphiste peut quand mĂŞme le faire.
C’est chouette, surtout si on a pas la compĂ©tence graphique, d’avoir le coup de pouce. Et c’est ce que je prĂ©conise aussi avec ma mĂ©thode, c’est de faire appel Ă  des professionnels quand on ne sait pas faire. Ça vaut le coup. Surtout que lĂ , si on est dans une campagne participative, elle sera rĂ©munĂ©rĂ©e grâce Ă  cette campagne. Tu vas certainement arriver Ă  tes 100 %. Ça ne t’aura rien coĂ»tĂ© puisque tu seras rentrĂ©e dans tes frais, en tout cas pour ces frais-lĂ .

 

Un groupe de personnes se tapent dans la main pour être aidé dans l'auto édition
Être aidé dans l’auto édition : déléguer à des professionnels

Comment faire quand tu as besoin d’aide et de soutien dans tes activités d’autoédition ? Je t'explique les trucs et astuces pour déléguer tes activités d'auteur.

L'avantage de faire appel Ă  Tipeee pour sa campagne participative

E.

Selon toi il y a des avantages ou des inconvĂ©nients que tu aurais voulu peut-ĂŞtre connaĂ®tre avant de te lancer ? Mis Ă  part le fait d’ĂŞtre prĂŞt avant de te lancer ?

 

D.
Peut-ĂŞtre ne pas sous-estimer ce que c’est qu’une campagne participative. Parce qu’une campagne, en fait, ça prend vraiment beaucoup de temps.

 

E.
J’ai tendance Ă  dire, quand un auteur me dit “je veux faire une campagne de participation financière” c’est une aventure qui s’ajoute Ă  celle de l’auto-Ă©dition. Pour moi on autoĂ©dite un livre mais si en plus on fait une campagne participative c’est vraiment “waouh”, une vague de travail supplĂ©mentaire qui vient s’ajouter non ?

 

D.
Exactement. C’est exactement ça. Il faut que ce soit quelque chose dans la lignĂ©e de son livre, qu’il y ait une cohĂ©rence. Ça ne sert Ă  rien de dire, j’en fais une pour en faire une. Il faut vraiment que ce soit fluide. Mais c’est vrai que c’est un job Ă  part. Ça n’a rien Ă  voir.

 

E. Tu me parlais de l’accompagnement personnalisĂ©. Je sens que tu en es plutĂ´t satisfaite. En quoi ça consiste exactement avec Jonas ?

 

D.
L’accompagnement personnalisĂ© mais ça consiste Ă  nous dire : voilĂ  ce qui est possible, voilĂ  ce qui est Tipeee, voilĂ  ce qui n’est pas Tipeee. Les tipeurs : ce ne sont pas, ce sont…

Ce que je trouve intĂ©ressant dans le discours de Jonas : ce n’est pas un appel aux dons. Ce n’est pas non plus faire la manche. Ce n’est pas “s’il vous plaĂ®t s’il vous plaĂ®t s’il vous plaĂ®t donnez-nous de l’argent”. Non, c’est autre chose que ça en fait. Le maĂ®tre mot qui revient tout le temps pour faire la campagne c’est “l’enthousiasme”.

Essaye Tipeee pour réaliser ton rêve d’auteur, comme Delphine.

E.
D’ailleurs ta page c’est un modèle. Si on ne sait pas trop Ă  quoi ça doit ressembler pour un auteur. Parce qu’il y a beaucoup de crĂ©ateurs qui viennent sur Tipeee et je pense qu’on peut s’inspirer de ta page. C’est ce que je recommande aux auteurs qui nous regardent/lisent, si jamais ils le souhaitent. S’ils sont tentĂ©s d’aller voir ta page, mĂŞme s’ils ne pensent pas venir participer – pas pour le moment – c’est toujours intĂ©ressant puisque tu as vraiment Ă©tĂ© travailler ton contenu et tes textes. Effectivement, on ne sent absolument pas que tu veux faire la manche. C’est vraiment un message que tu veux faire passer et du coup tu proposes aux gens de t’aider, s’ils veulent faire partie de l’aventure avec toi en fait. Avoir la fiertĂ© de dire “bah moi aussi j’ai participĂ© Ă  cette Ă  ce beau projet pour aider ces familles qui en auront besoin”. On sent que c’est vraiment dans cette optique-lĂ . Donc c’est ça Tipeee.

Du coup, maintenant, bon tu n’en es pas encore Ă  la fin, mais vu tes rĂ©sultats en tout cas – on est Ă  mis parcours non c’est ça ?

 

D.
Oui, lĂ  ça fait une semaine qu’on s’est lancĂ©. On a plus de 60 % et il reste encore deux semaines de campagne participative sur Tipeee.

 

E.
OK, c’est génial ! Tu vas largement les dépasser, c’est sûr.

Est-ce que tu trouves que ça vaut la peine du coup ?

 

D.
Oui, sans hĂ©siter… Non mais vraiment, je me suis beaucoup posĂ© la question avant. Et puis en fait c’est en rencontrant Karine qui a un univers vraiment Ă  part et que j’adore. Donc j’avais vraiment aussi envie de mettre en lumière, et que je trouve intĂ©ressant qu’il y ait aussi une explication par rapport aux livres. Et aussi que les gens soient rassurĂ©s. Parce que c’est vrai que le thème peut faire peur. Avec les illustrations de Karine et avec nos explications, ça permettait aussi de… c’est comme si on tapait Ă  la porte de quelqu’un et puis voilĂ , on ne rentre pas comme ça. Je trouve qu’il y a quelque chose de doux. On rentre gentiment, on sonne. VoilĂ , il y a vraiment quelque chose de très respectueux.
Effectivement, ce n’est pas un appel forcing. Non lĂ , on est vraiment dans quelque chose oĂą on explique et après les gens adhèrent ou n’adhère pas. Moi, c’est vrai qu’honnĂŞtement, quand je parle du projet, je suis simplement contente d’en parler. Quand j’en parle mon but ce n’est pas de me dire “ah j’espère que les gens vont m’acheter mon livre”. Ce n’est pas du tout ça en fait. C’est parce que c’est quelque chose de très important pour moi et parce que j’en reviens Ă  “pourquoi est-ce que je l’ai fait”, que ça me fait plaisir, juste que les personnes soient au courant que un, les violences existent. Que deux, oui l’accouchement, c’est merveilleux, avoir un enfant c’est super. Mais on est aussi très fatiguĂ©s. Ça c’est une rĂ©alitĂ© et c’est important simplement d’en avoir conscience. Et puis, ensuite voilĂ , ça fait partie de ma raison d’ĂŞtre depuis mon accouchement. Je ne pourrai pas le changer.

 

E.
Ce que je vois aussi sur ta page c’est que ça transmet tout ce que tu nous dis lĂ , on le sent bien. Tu mets aussi qu’effectivement il n’y a rien qui fait peur aux enfants. Donc ça permet d’aller un peu plus en dĂ©tail que n’importe quel page Amazon sur un livre on parle du livre justement. LĂ , on va vraiment illustrer, aller en profondeur de la thĂ©matique. Du coup pour pouvoir Ă©crire, l’auteur comme toi, tu dois aller te plonger dans ton “pourquoi”. Pourquoi tu le fais ? Qu’est-ce que contient ton livre ? Donc je trouve que mĂŞme intĂ©rieurement, dans ton cheminement en tant qu’auteur, je pense que ça t’a aidĂ©. DĂ©jĂ  d’avoir fait le livre mais après du coup, cette campagne participative-lĂ , elle a Ă©tĂ© un petit peu plus loin non ? Un peu plus en profondeur. Et puis pour le cĂ´tĂ© un petit peu sympa, j’aime beaucoup le fait que quand on donne, on obtient un petit cadeau en Ă©change. Donc non seulement on a participĂ© et on a aidĂ©, mais on obtient en plus des choses. Bon, lĂ , c’est vrai que faire appel Ă  un graphiste c’est gĂ©nial. Des marque-pages, un poster… un exemplaire du livre dĂ©dicacĂ© Ă  partir d’un certain moment je pense. Et c’est très sympa de voir combien de personnes ont Ă©tĂ© aider, a Ă©tĂ© donnĂ© cette somme d’argent lĂ . D’ailleurs on peut donner Ă  1 €, il y a pas besoin de donner beaucoup. Mais c’est vrai que c’est très sympa. Je trouve ça très cool. Ces goodies, c’est marrant. J’imagine que tu as dĂ©jĂ  chez toi tous ces objets aux couleurs de ton livre et je pense qu’en tant qu’auteur ce doit ĂŞtre très très agrĂ©able. Et puis après du coup tu les as tous ces objets-lĂ , quand tu vas aussi tu vas faire des salons. C’est un investissement mais pas que pour la campagne participative. Ça va ĂŞtre un investissement mĂŞme Ă  long terme. Tu vas pouvoir faire vivre ton livre grâce Ă  ces objets-lĂ . Donc ça me semble vraiment complet pour quelqu’un qui veut s’investir. Mais c’est bien que tu aies parlĂ© du “pourquoi”. J’en parle aussi dans mes articles. 

 

C’est bien de s’autoĂ©diter mais c’est de savoir pourquoi on Ă©crit ce livre. Parce qu’il y a des auteurs qui n’ont absolument pas besoin de campagne comme la tienne. Ils veulent juste Ă©crire. Moi je fais partie de ces auteurs lĂ  oĂą j’Ă©cris mon livre il est lĂ  derrière moi je suis contente. Mais c’est vrai que quelqu’un qui va aller plus loin qui a un vrai message Ă  faire passer comme le tien, je trouve ça gĂ©nial. 

Une personne se pose des questions en tant qu'auteur autoédité
Les bonnes questions de l’auteur autoédité

Avant de te lancer dans l’autoédition, je te conseille de prendre le temps de te poser les bonnes questions de l’auteur autoédité. Pour en savoir plus, lis cet article.

Une campagne participative : "une aventure humaine très enrichissante"

E.

Est-ce que tu veux ajouter un commentaire par rapport Ă  ton aventure sur Tipeee ? Ce que tu voudrais dire aux auteurs qui Ă©ventuellement voudraient se lancer sur Tipeee ?

 

D.
Ce que je voudrais dire c’est que vraiment, c’est une aventure humaine très enrichissante. C’est assez incroyable de se dire qu’il y a des personnes qui nous encouragent pour un projet. Et la plupart des personnes je ne les connais pas. Je reçois des messages vraiment magnifiques. Je ne vais pas trahir la confidentialitĂ© des messages je reçois mais quand je sais que ces livres vont aider des mamans qui ont traversĂ© des pĂ©riodes difficiles, qui n’ont pas encore pu Ă©changer autour de ce sujet avec leurs enfants…. Ça me touche encore plus. Et puis après, moi je suis quelqu’un qui adore NoĂ«l, et me dire que ce livre, il va se retrouver sous le sapin de NoĂ«l. Qu’il y a plein d’enfants qui vont le dĂ©couvrir, franchement ça m’émeut Ă©normĂ©ment.

 

E.
Je suis contente que tu puisses vivre cette aventure-lĂ  et que ça se passe très bien. Je souhaite de tout cĹ“ur que ce livre puisse effectivement ĂŞtre sous le sapin et puis voilĂ  entre les mains de tous les enfants qui en auront besoin. Et puis aussi les mamans, je pense aussi que ça peut leur faire du bien, tout simplement de le lire et de le lire Ă  leurs enfants comme toi tu l’as fait en fait en racontant l’histoire Ă  tes enfants

OFFERT

Accompagnement personnalisé sur

Contacte directement l’Ă©quipe de Tipeee par email autoedition@tipeee.com avant de crĂ©er ta page et ta campagne. C’est essentiel pour bien lancer ton projet et profiter de tous les avantages de l’accompagnement personnalisĂ© qui t’est offert. 🙂

E

Est-ce que tu veux ajouter quelque chose ?

 

D.

Ce qui est important pour moi, c’est aussi que Karine soit mise en valeur. Dans le sens oĂą je ne sais que parfois, en auto-Ă©dition, on dit que l’ illustrateur, l’illustratrice on lui commande juste la première page si c’est pas un livre illustrĂ©. Et puis voilĂ  terminé… Et moi, c’est vrai que comme c’est un album jeunesse, je trouve que c’est toujours un peu particulier de monter son autoentreprise, de porter le livre… Alors qu’en fait je considère que le livre il est fait aussi grâce Ă  mon illustratrice. Et c’est pour ça que je trouve intĂ©ressant quand les illustrateurs peuvent mettre en avant leur talent justement avec les goodies. Je trouve que c’est un rapport plus Ă©quilibrĂ© dans la façon de porter le bĂ©bĂ©. C’est ça qui me plaĂ®t.
Après, c’est vrai que quand on est quand on signe avec une maison d’Ă©dition classique, on a l’occasion de rencontrer ses lecteurs dans le cadre de sĂ©ances de dĂ©dicaces. Mais c’est vrai que c’est quand mĂŞme assez rare. Et lĂ , recevoir autant de retours, de commentaires avant mĂŞme que le livre soit crĂ©Ă©, soit finalisĂ©, c’est vraiment extraordinaire. Ça fait vraiment une chaĂ®ne de l’amitiĂ©. Enfin je ne sais pas comment expliquer ça mais enfin, voilĂ , c’est très particulier en termes d’Ă©motion. Franchement je pense que dans la vie d’un auteur, d’une autrice, c’est quelque chose qui est vraiment sympathique Ă  vivre.
Bon moi j’ai adorĂ©. Bon, peut-ĂŞtre parce que le premier jour je n’ai pas fait moins de 10 % (RIRE)… J’ai lu beaucoup de sujets lĂ -dessus sur les statistiques : si au bout de 24 heures vous avez fait moins de 10 %, alors c’est sĂ»r vous avez plantĂ© votre campagne, quel que soit le montant, quel que soit les personnes qui vous suivent… Peut-ĂŞtre que c’est aussi pour ça que je le vis bien et que je le vivrais peut-ĂŞtre moins bien si la campagne n’Ă©tait pas aussi bien partie. Je trouve que ça permet aussi de savoir si son projet a une rĂ©sonance ou pas. Et quand il y en a une, c’est extraordinaire.

 

E.

Mais tu l’as fait que le cĹ“ur et du coup ça marche, tout simplement je pense.
En tout cas je te remercie infiniment. Merci pour cet échange, merci de partager tout ça avec nous. Que ce soit grâce à ton livre, grâce à la campagne et puis lors de cet entretien.

J’espère que ça aura aidĂ© tout le monde. Et puis je te souhaite beaucoup de succès pour la campagne mais aussi pour la suite parce que ce n’est pas fini mĂŞme quand la campagne sera terminĂ©e, il y a encore beaucoup de choses Ă  vivre, pour toi, pour ton livre, pour ton illustratice.

Exactement. Je te remercie beaucoup. Je suis très honorĂ©e d’avoir inaugurĂ© cette nouvelle formule. J’espère qu’elle en fera naĂ®tre d’autres. Donc voilĂ , Ă©coute, merci beaucoup pour cette invitation. Et puis de toute façon on reste en contact pour la vie des petits kangourous et plein d’autres choses !

 

E.

Je te souhaite une belle journée et puis je te dis à très bientôt !

 

D.

À bientôt Émilie.

Conclusion - remerciements

Et bien merci à toi Delphine pour cet interview et pour tes réponses, pour le temps que tu y as dédié.

Et merci Ă  toi surtout, qui derrière ton Ă©cran nous regardes et nous as Ă©coutĂ©s/lu jusqu’ici. 

 

Je t’invite donc Ă  aller voir la page Tipeee de Delphine. Si ce n’est pas que pour le plaisir des yeux, ça peut ĂŞtre aussi par curiositĂ© ainsi tu pourras t’inspirer et voir comment ça marche et comment un auteur peut effectivement se faire financer son projet d’auto-Ă©dition. C’est très très inspirant comme je le disais. Si cela te tente, tu peux aussi soutenir Delphine, et donc par la mĂŞme occasion Karine son illustratrice, dans leur super beau projet et dans leur transmission de ce message.

 

Enfin si tu as aimé cette vidéo/cet article et ce nouveau format dis-le-moi en commentaire.

Je remercie toute ma communautĂ©, je remercie tous ces auteurs et toutes ces personnes qui me suivent sur YouTube. J’ai prĂ©vu de vous faire plein d’autres vidĂ©os, plein de contenus, petit Ă  petit.

 

 

Je te souhaite une belle journée !

Emilie

 

Note : 

Sache aussi que lorsque je recommande un auteur et que l’auteur fait appel Ă  Tipeee, je touche un petit pourcentage. C’est d’ailleurs pourquoi l’auteur, en contrepartie, a le droit Ă  cet accompagnement personnalisĂ© totalement privilĂ©giĂ© avec Jonas sur Tipeee. 

Emilie Varrier

Emilie Varrier

Romancière autoéditée, je soutiens les auteurs dans l'autoédition de leurs livres grâce à une méthode unique : la Co-Autoédition. Depuis 2018, mon expérience a renforcé mon savoir-faire et mon expertise de l'autoédition.

Toutes mes articles
Emilie Varrier

Emilie Varrier

Romancière autoéditée, je soutiens les auteurs dans l'autoédition de leurs livres grâce à une méthode unique : la Co-Autoédition. Depuis 2018, mon expérience a renforcé mon savoir-faire et mon expertise de l'autoédition.

Toutes mes articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher

Table des matières

Les thèmes

Guide gratuit

Toutes les étapes de la création de ton livre expliquées !
Avance efficacement dans l’autoédition de ton livre en suivant mes conseils et mes astuces.
Cela pourrait t'intéresser
Catégories

Table des matières

Guide gratuit

Toutes les étapes de la création de ton livre expliquées !
Avance efficacement dans l’autoédition de ton livre en suivant mes conseils et mes astuces.
Je n'ai pas pu confirmer ton inscription.
Tu vas bientôt recevoir un email afin de confirmer ton inscription puis je t’enverrai le guide !

Télécharge le guide gratuit de l’autoédition pas-à-pas

Note ton nom et ton adresse e-mail pour recevoir le guide dès maintenant. Par la suite, je t'enverrai des conseils et des astuces afin de te guider dans la création et la publication de ton livre.

Ton outil indispensable

GUIDE GRATUIT

Pour les auteurs qui débutent dans l'autoédition

Toutes les étapes de la création de ton livre expliquées et à suivre pas-à-pas.